Un projet porté par la fédération des Centres Sociaux de la Sarthe :

L’évaluation de l’utilité sociale est aujourd’hui un enjeu pour l’ensemble du secteur associatif. Elle permet aux acteurs de l’économie sociale et solidaire de mesurer leur impact social mais également d’affirmer leur identité. 

Il n’est pas aisé de permettre à tous une compréhension et appropriation globale de ce qu’est un Centre Social, son fonctionnement, sa manière de faire, ce qu’il porte et ce qu’il apporte. Un Centre Social n’est ni un Centre Communal d’Action Sociale ni un service de l’action sociale légale ni l’organe d’une institution. Il s’appuie sur les fondamentaux de l’éducation populaire et du développement social local et inscrit son action en référence à des valeurs et des principes à respecter et à faire vivre :

  • Le respect de la dignité humaine
  • La laïcité, la neutralité et la mixité
  • La solidarité
  • La participation et le partenariat

Sur la base de ces principes et dans le cadre de leur agrément « animation de la vie sociale » délivré par la CAF, le centre social poursuit trois finalités de façon concomitante :

  • l’inclusion sociale et la socialisation des personnes
  • le développement des liens sociaux et la cohésion sociale sur le territoire
  • la prise de responsabilité des usagers et le développement de la citoyenneté de proximité

Facilitateur de vie pour tous, la Maison des Projets a qualifié et évalué son utilité sociale autour de 6 thématiques.

Pour la fédération des Centres Sociaux de la Sarthe, être en capacité de convaincre de l’utilité sociale des Centres Sociaux est aujourd’hui un enjeu majeur pour les centres tant les défis sociétaux d’aujourd’hui et de demain nécessitent une reconnaissance accrue de ce que sont les centres sociaux, de ce qu’ils font et de comment ils le font.

La fédération sarthoise a donc lancé fin 2018 une démarche. Le projet consistait à « évaluer l’utilité Sociale des centres sociaux, structure de l’Animation de la Vie Sociale, et les impacts sociaux de leurs projets et actions dans leur participation à l’amélioration des conditions de vie des habitants Sarthois » et ainsi apporter des éléments de réponses à différents enjeux.

Les enjeux de la démarche pour la Maison Des Projets :

Le Conseil d’Administration a donc validé à la fin de l’année 2018, une inscription dans cette démarche et articulation avec le renouvellement de son projet social afin de :

  • Rendre lisible et mettre en évidence l’utilité sociale de la Maison Des Projets dans un environnement partenarial en forte évolution (nouveau territoire, réforme de l’État contraintes économiques et financières, relations/coopération avec les institutions …)
  • Mesurer et rendre visible la richesse produite par le centre social, richesse économique, sociale, individuelle ou collective, à l’échelle humaine et territoriale, et sur différents pans qui touchent à la société (éducation, culture, lien social…)
  • Être en capacité d’asseoir une identité dans un contexte de mutations sociétales (économique, sociale, environnementale, démocratique).

Une formation-action à l’évaluation de l’utilité sociale : 

Le projet s’est inscrit dans le cadre d’une formation-action. Elle a été conçue et réalisée par Hélène Duclos (Transformation Associés) qui a animé des sessions de formation collectives. En intersession, les centres étaient accompagnés individuellement par le CEAS de la Sarthe. La fédération des centres sociaux assurait l’organisation de la formation. La formation comprenait cinq sessions collectives auxquelles ont participé des salariés et bénévoles de chaque centre. Au total, 17 salariés et 7 bénévoles, ainsi que 3 élus et 1 représentant de la CAF ont participé au moins à une session de formation. Dans une logique de formation-action, les « stagiaires » ont mis en œuvre les enseignements des sessions de formation lors des intersessions avec l’appui du CEAS de la Sarthe.

Il n’existe pas a priori UNE définition de l’utilité sociale à laquelle une évaluation pourrait se référer. Tout l’enjeu de la démarche fut donc d’identifier l’utilité sociale spécifique de chaque centre. Cette approche permet de faire émerger la singularité de chaque structure. La démarche comprend donc une première étape de qualification de l’utilité sociale. Elle pose les fondements de l’évaluation. Pour ce faire, chaque centre a mobilisé ses parties-prenantes. Il a animé des ateliers et réunions avec les habitants du territoire, ses usagers, ses bénévoles, des élus, ses partenaires et notamment la CAF, ses salariés… Ils avaient pour objectif d’identifier l’ensemble des apports et impacts supposés du centre.

Toute la matière a été synthétisée par un comité d’identification de l’utilité sociale réunissant 25 personnes.

Sur la base de ces travaux, la Maison Des Projets a formulé les principales dimensions de son utilité sociale et des critères et indicateurs pour les évaluer. Ils ont été rédigés sous forme de carte mentale. S’appuyant sur ces cartes, TransFormation Associés et le centre social ont fait émerger une carte mentale transversale qui rend compte des différents aspects de l’utilité sociale des centres sociaux ayant participé à la démarche. Elle a été enrichie par les partenaires à l’occasion d’une réunion de la cellule Animation de la vie sociale à laquelle ont participé la CAF 72, la DDCS, la FDCS72 et à travers un échange à distance le Conseil Départemental.

Des données ont ensuite été collectées pour répondre à ces indicateurs. A partir de la carte mentale transversale, un questionnaire a été élaboré par TransFormation Associés. Il a été passé par les centres auprès de leurs usagers. Au total, 412 questionnaires ont été exploités, 74 pour la Maison Des Projets. Le centre a ainsi pu vérifier, chiffres en main, l’effectivité ou non de l’utilité sociale repérée par les parties-prenantes et produire une analyse de leur utilité sociale.

En prenant pour référence la carte mentale transversale et l’analyse réalisée par Hélène Duclos, la Maison Des Projets a repris les éléments qui lui sont propres.

Les documents ci-dessous sont le fruit de ce travail : 

Rapport d'Utilité Sociale

Dépliant Utilité Sociale